#ACTORIA – #POSITIVEBUZZ – BONNIE & CLYDE et tout le boxon

Toutes les sociétés sont soumises a des mauvais payeurs. 

80 % des entreprises coulent du fait des impayés.

Certains sont de la pire espèce, cachés, en col blanc, dans des iles, avec des avocats qui cherchent la petite bête ou le « temps » pour tuer la trésorerie du créancier.

Certains menaces, diffament, pourrissent le web pour faire pression et ce, MALGRE leurs condamnations

Voici le parfait exemple de ce qui se fait de pire :

 

Vous noterez avant de lire, que tout est prouvé et même condamné par la justice. Vous pouvez cliquer sur chaque lien, les pièces originales sont téléchargeables.

Nous l’avons traité avec l’humour qu’il nous suscite et en remerciant avec humilité les 2 protagonistes cités, que nous nommerons BONNIE & CLYDE

 

Il y a 2 ans, ACTORIA & la société POSITIVE BUZZ nous ont contacté pour exposer sur le congrès DIGITAL LUXE MEETING SUISSE.

A grand renforts de « nous sommes les meilleurs, le luxe passe par nous, et actoria est LE spécialise de la levée de fonds » dixit I.B & F.L les 2 dirigeants.

Dès qu’ils ont reçu leur facture suite un bon de commande signé par leur président, ils ont refusé de payer.

Nous les avons contacté et relancés pour se faire menacer…

De : Actoria Département Juridique et Fiscal <tax.legal@actoria.com>
Envoyé : mardi 20 avril 2018 11:36
Critère de diffusion : Confidentiel

 Bonjour Monsieur,

 Nos avocats en Suisse et à Paris sont informés de la situation et vont vous contacter.

 Avec nos plus cordiales salutations – Best regards

 Hans Wagner

Directeur département Juridique et Fiscal

Actoria Company Secretary

 

Renseignement pris par l’état suisse, cet « hans » n’existe pas plus que la bonté dans l’oeil d’un dictateur 🙂

Vu la menace directe sans gros bisou, nous avons instruit ACTORIA et POSITIVE BUZZ après 4 mois de relances. On est pas des bêtes !

POSITIV BUZZ a été condamné

Signification d’ordonnance portant injonction de payer [SGIP][Acte signé]

et RE condamné en EXECUTOIRE donc DEFINITIVEMENT.  Je le dis ici car DEFINITIVEMENT = on revient pas en arrière les gars. la preuve :

EXECUTOIRE

Sauf que Mme I.B n’existe plus en FRANCE…. puisqu’elle est vie avec Mr F.L en suisse 🙂  Maline la coquine.

Il a donc fallu faire une EXEQUATURE INTERNATIONALE devant le tribunal de LA HAYE….incroyable non ? (car il faut traduire le procès dans la justice du pays ou réside le prévenu)

acte 1 : retrouver I.B par l’office de la population (fichier S) car elle n’a pas d’adresse en FRANCE.

Formulaire_S_demande_renseignements_avril_2021.pub

acte 2 : instruire le dossier devant le tribunal de 1ere instance et le tribunal de la haye (une 1ere  vu les loustics !)

acte 3 : traduire les 2 prévenus devant le tribunal suisse :

editique_OPF.REQUIPEL_AEL-4FEKIMPJ603

VOILA pour la PROCEDURE FRANCE > SUISSE

 

Bien entendu, il fallait s’y attendre avec ce genre de loustic « pas vu pas pris c’est pasnous pasnous » ils ont demandé a ne pas faire figurer cette dette a leur débit car c’est illégal et passible d’extradition en suisse.  Sauf que le tribunal n’est pas dupe :

Mis devant leurs obligations, ils ont fait durer le temps afin de mentir au tribunal et construire des faux MAIS encore une fois, le tribunal ne s’est pas laissé berné tellement c’était gros et stupide :

delais levée

En audience et dans leurs conclusions, ils ont menacé et diffamé dans le but de détruire leur créancier (nous)

Ils ont tenté de défaire la dette en opposant une nouvelle fois (elle est EXECUTOIRE bonhomme, tu ne sais pas lire ?) et en réclamant illégalement tout un tas de circonvolutions issues de l’esprit détraqué des « bonnie & clyde franco suisso bidule  » :

demande rejetée affabulations

Puis le tribunal suisse les a condamnés une nouvelle fois :

condamnation

cela signifie que le tribunal a validé la condamnation francaise puis suisse (vous suivez ? 😉

et les a condamné payer les frais du tribunal.  Nous concernant, nous n’avons rien demandé, on s’en fiche.

Cout de l’opération a ce stade : 7 500 E de frais qui leur sont légalement facturé car condamnés

conclusion : condamnation définitives x 2 et plainte pénale pour faux, usages de faux et tentative de contrainte du tribunal.

MAIS CE N’EST PAS TERMINE  car quand on nait con, on reste con :

  1. le nez dans le caca, ils ont diffamé a qui voulait les entendre (c’est a dire leurs mains et leur égo) :

ONE PLACE CORPORATE CH – CLUB ONE PLACE – Recherche Google

2. ils ont remonté a la surface le tweet d’un pédocriminel qui avait menacé notre président (juriste) et ces enfants (en 2018, il est en prison maintenant, comme quoi, les grands esprits se rassemblent).

Belle mentalité d’encenser des pédophiles mr F.L  en utilisant un faux profil FUSACQ :

tweet actoria

3. Ils ont continué en créant de faux profils sur le net pour diffamer ONE PLACE et notre président en inventant des élements sortis de leur esprit malade ou qui ne les concerne pas.

la CNIL nous a fournis les IP de ces bonnie en clyde de pacotilles. Merci eux.

 

 

Ceci est donc de la diffamation et du harcèlement pour le tribunal correctionnel francais. Une procédure est donc validée en ce sens et une audience se présentera dans quelques jours.

Je rappel a bon entendeur (qui lira) que tout élement or contexte fait état de diffamation, alors qu’ici, tous les éléments sont probants et originels.

Le non respect de la procédure suisse est passible d’une extradition et d’une condamnation internationale :

Bonjour,

Nous vous informons, que la poursuite mentionnée en objet, est bien inscrite dans le registre de la société débitrice.

Avec nos meilleures salutations.

Office des poursuites de la Sarine

Betreibungsamt des Saanebezirks

Av. de Beauregard 13, Case postale 1111, 1701 Fribourg

T +41 26 305 40 00, www.fr.ch/opf       

 

CONCLUSION :

Notre huissier a enquêté sur ACTORIA, aucune société n’existe réellement, les fakes tombent dans des call centers ou chez des particuliers :

Tel Suisse : +41 26 519 01 40 (Headquaters)
Tel Belgique : +32 2 627 13 51
Tel France : +33 1 45 22 90 20

la société POSITIV BUZZ n’existe pas et 18 créanciers sont a la recherche de I.B , nous les avons regroupés puisque nous savons la ou elle est (dixit notre procédure)

F.L & I.B ont donc 2 contraintes francaises et 2 contraintes suisses + 1 procédure en diffamation en correctionnel puis une procédure devant le tribunal de 1ere instance.

 

Nous ne vous conseillons qu’une seule chose chers BONNIE & CLYDE : assumer votre dette et les condamnations des 2 tribunaux sur 2 pays avant qu’il ne soit trop tard.

un procureur, un juge, un créancier et une condamnation : cela se respecte ou en assume les conséquences.

Car comme disait MAIGRET, tout ce que vous direz sera retenu contre vous (et ce que vous écrivez aussi :-))

Et pour rappel, attaquer un créancier sur la base de condamnations à son encontre est juste totalement débile et augmentera encore les conséquences… Une fausse plainte est passible de 200 000 E d’amende et de 3 ans de prison.

Nous transférons ce dossier a la magistrature, au procureur de FRIBOURG, de GENEVE, de LYON et de PARIS.

ainsi qu’aux services de polices de FRIBOURG pour les prévenus sus sommés.

Au plaisir BONNIE & CLYDE d’opérette.

ONE PLACE  vous a présenté cet article avec l’aide des ALGOJUSTICE et de ces juristes